Le Professeur Léonard Kabeya Mukeba Yakasham vient de lancer sur le marché des livres son nouvel ouvrage intitulé « Chaudières »(conception, fabrication, installation, exploitation et contrôle), publié à la Maison d’Éditions Mikanda.

S’agissant de l’intitulé pertinent de son livre, l’auteur indique que la chaudière est une génératrice de la vapeur de liquide ; comme la vapeur d’eau. Elle est exploitée dans les entreprises alimentaires (Marsavco, Bralima), dans les industries pharmaceutiques, dans les centrales nucléaires et même d’usage domestique pour chauffage des bâtiments. Partant de cet aspect définitionnel de la chaudière, il est question d’apporter les éléments par sa conception sur son dimensionnement, comment on la fabrique, comment on l’installe, comment on l’utilise et comment on la contrôle.

Interrogé au sujet de l’apport crucial que peut porter son œuvre à la société, le Professeur des Universités affirme que son apport réside dans la contribution de la vapeur au bien-être de l’humanité.

« La vapeur d’eau est un fluide caloporteur à usage multiple, comme j’ai présenté bien avant. La première locomotive fut le fruit de la vapeur d’eau avec la machine à vapeur de James Watt » a-t-il expliqué lors d’un entretien avec notre rédaction.

Pour autant, Il ajoute au préalable que les centrales nucléaires fonctionnent avec une chaudière. Nombreuses industries pétrolières, textiles, brasseries, pâtisseries et bien d’autres exploitent les chaudières. En foi, l’apport de cet ouvrage se focalise sur l’essentiel du cycle de la conception au contrôle d’une chaudière.

A titre signalétique, cet ouvrage de 98 pages est exclusivement destiné aux ingénieurs énergéticiens, thermiciens, mécaniciens, électrotechniciens, chimistes et des physiciens. Quant à ce, ils sont appelés après lecture modérée d’en faire bon usage. Surtout, une bonne idée claire et nette sur les chaudières dès la conception à l’exploitation et contrôle.

De manière explicative, l’auteur précise concrètement que la chaudière est l’une des composantes de la machine en démontrant que la vapeur d’eau peut fonctionner une machine mais elle a été négligée au profit du pétrole qui crée des effets nocifs liés au réchauffement climatique lors de la combustion. Même le moteur solaire a été abandonné au profit du pétrole.

« Donc le soleil et la vapeur d’eau étaient les premiers à voir le jour et ils en seront également les derniers car les moteurs thermiques ne seront plus exploités d’ici 2030. Nous croyons à la machine à vapeur d’eau » a-t-il déclaré.

Le Professeur Léonard Kabeya Mukeba Yakasham est Expert international des problèmes industriels et de développement communautaire. Docteur en Sciences mécaniques des fluides à l’Université de Liège en Belgique et une maîtrise en mécanique de l’École Normale Nationale d’Apprentissage (ENNA) de Paris-Nord en France, Il est actuellement Professeur Ordinaire des Universités (ISTA/Kin, UNIKIN, UPN).

En définitive, La chaudière, étant l’organe principal des machines thermiques, est l’intitulé du livre du Professeur Léonard Kabeya Mukeba qui est bel et bien disponible aux Éditions Mikanda. Tâchez de vous en procurer pour en savoir plus sur le fondement contextuel des écrits couchés dans cette œuvre.

Masand Mafuta